123-57-80.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - bienveillant

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 18 août 2016

Mais qui est le sauvage ?

Et voila cet homme nu dans la forêt
Il regarde passer les oiseaux dans le ciel
Il voit l'arbre qui tend son fruit prêt
Il voit l'abeille qui tend son miel

Il se lave sous une cascade d'eau douce
Bénissant ce monde de pureté
Il s'allonge doucement sur la mousse
Recouvrant cette terre immaculée

Échangeant l'odeur de sa propreté
Caressant l'humus de la création
Ressentant la lumière de la bonté
Que ce monde donne à profusion.

Et voila l'homme habillé,
Tout poudré tout parfumé,
Honteux de sa nudité
Qui se dit respectueux et civilisé

Apeuré par ses odeurs
Le voila tout savonné
Polluant l'eau de nos fleurs
Et de toutes nos contrées

Il traite tous les autres de sauvage
Au fond de la forêt qu'il saccage
Avec son déo qui pue le marécage
Et il se dit homme sage !?

Puissions nous lui ouvrir les yeux
Puisse t-il ressentir et  entendre juste un peu
Son âme nue qui lui crie à qui mieux-mieux :
Respecte la vie c'est l'oeuvre de DIEU !

mercredi 20 janvier 2016

Que mettez-vous dans votre eau ?

Connaissez-vous Monsieur Masaru Emoto ?
Et ses livre sur les messages de l'eau ?

Il a fait une expérience fantastique,
Qui résulte du domaine scientifique.

Vous pouvez regarder ce fabuleux reportage,
Qui vous indiquera la merveilleuse voie du sage.

Allez donc voir ce qu'à la décongélation,
L'eau révèle de nos émotions !

Voici le travail et la preuve en image...
A découvrir au fil de ces pages !

-   - - -


Comprenez-vous mieux le titre de ce billet ?
Et jusqu'à quel point l'amour est sacré, c'est un fait !

Lisez ! Lisez ! Et guérissez !
Ce mode d'emploi à votre porté :

- -

Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici

mardi 12 janvier 2016

Souvenirs de l'armée...

Albert Einstein disait : "Nul besoin d'un cerveau pour marcher sur une musique militaire, une moelle épinière suffit".
Voila ce que mes douze mois d'armée m'ont inspiré :

Sur la place d'arme souillée,
Les p'tits soldats bien rangés,
Ainsi font, font, font..
Tous rangés en rang d'oignons..

Oune Teux, Oune Teux,(1)
Les gradés sont tout heureux,
Ainsi font, font, font..
Tous les gradés comme des cons.

Attention pour le ploton,(1)
Marqué l'pos(1), Marche !
Ainsi font, font, font,
Tous les soldats qui marchent..

Pour le ploton(1) gaaaard'avous(1)
Ils sont raides jusqu'au cou,
Ainsi font, font, font,
Tous les soldats comme des cons...

Puissent les armées disparaître,
Que l'con-ditionnement s'arrête,
Ainsi font, font, font
Ceux qu'on arrêté d'être con.

(1) Ils prononçaient vraiment comme cela.. C'est du vécu...

Puisse la paix être sur vous qui me lisez, sur votre famille et sur tous ceux qui ne liront peut-être jamais ce texte !

A propos, avez-vous lu ce livre ?



Il est fort intéressant !

Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici

dimanche 20 décembre 2015

Quand je pense à....



Quand je pense aux handicapés,
Aux mères abandonnées,
Aux retraités,
Aux blogueurs découragés,

Aux talents gâchés,
Aux écrivains désespérés,
Aux poètes inspirés,
A ceux qui nous font rêver,

A tous ceux qui nous font du bien,
Et qui vivent de trois fois rien,
Qui mérite juste leur part d'abondance,
Ceux qui sautent le banc et s'élancent,

A tous ceux là je leur dis,
Puisque le verbe est créateur,
De nos pensées infinies,
Qu'il est maintenant l'heure,

De penser et visualiser,
Avec sincérité le dire, l'écrire et le crier :
Escrocs je vous remercie,
D'être totalement absents de nos vies !

Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici

lundi 30 novembre 2015

La sagesse de la liberté

Ce que j’appelle la sagesse de la liberté n'est en fait que le savoir vivre,
ce qui peut ou non être toléré dans une société.

Il existe des concepts ô combien ridicules
et des tolérances ô combien absurdes.

Celui qui vit en faisant ce qu'il veut sans déranger
autrui a acquit cette sagesse.

Il y a beaucoup de lois à abolir parce qu'elles imposent
des interdictions qui n'ont pas lieu d'être.

Quand tout le monde pense aux autres avant
d'agir, nul besoin de lois et la violence disparaît.


Que sont finalement les punitions et la violence si ce n'est
l'aveu parfait et total de l'échec complet en matière
d'éducation de celui qui les distribue ?

Les lois violées en permanence ne sont-elles pas
le reflet de leur irrespectabilité ou de leur incompréhension ?
Dans le premier cas prônons l'abolition et dans le second l'éducation.

Certains de nos concepts obsolètes sont fondés depuis
des millénaires et ils existent uniquement dans nos têtes.
Abolir les fausses croyances c'est abolir ces concepts
totalement erronés de la vie et les lois qui vont avec.


Ce monde acquiert une sagesse plus grande à chaque fois
qu'un être acquiert un meilleur savoir-vivre qui est simplement
une augmentation d'une attention plus constante à respecter
autrui quand elle décide de faire quelque chose.


La liberté, c'est donc bien de faire ce que l'on veut
dans le respect des autres, dans le respect de tous les êtres.

Respecter tous les êtres, c'est se respecter soi-même
parce que "tous les êtres" est un concept dont nous
faisons tous parti.

Laurent

Je n'ai pas trouver d'ouvrage vraiment en la matière,
mais travailler l'empathie est un moyen très utile pour y arriver.
Quelques propos sur le bonheur, un livre très intéressant :



Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici

dimanche 29 novembre 2015

Les hommes ne sont pas mes semblabes,

Il sont ceux qui me regardent et me jugent.

Mais semblables ce sont ceux qui m'aiment

et qui ne me regardent pas.

André Malraux.

Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici

jeudi 26 novembre 2015

Le bleu du ciel

Regardez ! Regardez ce ciel, il est bleu !
Bleu comme la mer, la mer qui est sous ce ciel,
sous ce ciel de pureté.
De pureté inhérente au bonheur,
De ce bonheur qui naquit de l'amour
Et de cet amour naquit cette pureté,
Cette pureté bleue,
Comme le bleu de ce ciel,
De ce ciel que j'admire.



lebleuduciel.jpg
J'admire donc aussi cet amour,
L'amour des hommes.
Puissent tous les hommes être,
puissent-ils tous juste être...
Être bienveillant les uns envers les autres,
Puissent-ils juste aimer la vie,
aimer ce bleu,
Le bleu du ciel,
De ce ciel pur,
Pur qui veut dire amour,
Amour synonyme de bonheur,
De bonheur bleu,
Bleu comme le ciel.

Voici un livre que je vous recommande : Au pays du ciel bleu

Faire vivre ce-site, trouver une opportunité, devenir partenaire : cliquez ici